Les kits de Minitracks : AMT 35 ZT2 tourelle APX 5 canon de 25mm

Nouveau

Maquette en résine à monter. Echelle : 1/72

Resin kit. Scale : 1/72

Plus de détails

3 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

21,95 €

Fiche technique

Compositions Vendu avec une figurine et une planche de décals. 1 figure & décals included
Styles Ne convient pas aux enfants de moins de 15 ans - No suitable for ages under 15
Propriétés Contient des petites pièces pouvant être facilement ingérées - Contains small resin parts

En savoir plus

Les AMR (Autos Mitrailleuses de reconnaissances) n’ont pas vocation au combat antichar dans les missions qui leurs sont affectées lors de leur conception. Elles doivent fouiller le terrain, faire des reconnaissances rapprochées et appuyer les combattants à pieds le cas échéant. Le combat contre d’autres engins blindés n’est pas envisagé pour ce type de matériel et est plutôt réservé aux AMC et aux AMD. De ce fait la mitrailleuse est considérée comme armement suffisant pour les petites AMR. Cependant l’évolution des conceptions d’emploi de la cavalerie va faire avancer les choses et dès 1935 il est envisagé d’équiper un certain nombre d’AMR avec un canon antichar. Deux versions sont d’emblée étudiées, toutes deux armées avec le canon de 25 mm. La première qui deviendra l’AMR ZT2 sera équipée d’une tourelle monoplace APX 5. Cette même tourelle devant équiper à terme l’automitrailleuse Gendron Somua et les AMD 35 Panhard « colonies ». Avec son équipement radio, cette version correspond plus à la dotation typique des AMR d’escadron, voire de chef de peloton. La seconde, qui deviendra l’AMR ZT 3 emporte le canon sous casemate. Sa forme très basse et furtive en fait plutôt un antichar automoteur. De fait, ces engins correspondent aux besoins des GRDI « motorisés avec mitrailleuses » qui possèdent 4 canons de 25mm SA 34 et pour lesquels il est logique de prévoir la dotation de canon antichar sur des véhicules blindés. Les deux matériels sont commandés par groupes de 5 chacun en deux marchés en 1936. Pour chaque modèle ce sont donc 10 exemplaires qui seront livrés ce qui correspond à la dotation des 5 GRDI motorisés pour lesquels 4 canons de 25mm sous blindage sont prévus. Les ZT2 ne seront livrées qu’en 1939, mais elles devront attendre leurs tourelles APX 5 jusqu’en 1940, in extremis pour participer à la campagne de France. Quant aux ZT3, le tourelleau d’observation ne sera au point qu’après de longues difficultés et les engins ne seront livrés qu’en 1939, soit trois ans après la commande. Il est en tous cas certain que les 1er, 3e, 4e, 6e et 7e GRDI avaient ces véhicules en dotation et que les AMR ZT2 et ZT3 ont pris part aux combats de la campagne de France en Mai / Juin 1940

The AMR (Autos Mitrailleuses de Reconnaissance) were not designed to carry out an anti-tank role as part of their missions. Their job was to probe, carry out close reconnaissance, and if the need arose, support troops on the ground. Fighting against other armoured vehicles was not foreseen for this type of materiel, but was reserved more for the AMC and AMD vehicles. Therefore, a machine-gun was seen as being sufficient for the small AMR. However, the evolution in the role of the cavalry saw, starting in 1935, the need for some AMR being equipped with an anti-tank gun. Two versions were first envisaged, both armed with a 25 mm gun. The first of these, which became the AMR T2, would be equipped with a one-man APX 5 turret. This same turret eventually being used for the Gendron Somua armoured car and the "colonial" AMD 35 Panhard. Equipped with a radio, this version corresponded more to the typical allocation of squadron AMR, or the troop commander. The second, which became the AMR ZT 3, was armed with a casemate mounted gun. Its low height and furtive shape made it more a self-propelled anti-tank gun. Therefore, these vehicles corresponded to the needs of the GRDI "motorised with machine-guns" which had four SA 34 25 mm guns, and for which it was logical to expect the allocation of an anti-tank gun on armoured vehicles. Both vehicles were ordered in two batches of five each for 1936. There were, therefore, ten of each vehicle delivered, which corresponds to the allocation of the five motorised GRDI for which four 25 mm armour protected guns were envisaged. The ZT2 were not delivered until 1939, but they had to wait until 1940 for their APX 5 turrets and were ready just in time for the Battle of France. As for the ZT3, the observation cupola was only ready after a long series of setbacks and the vehicles were not delivered until 1939, three years after the order had been placed. During the Battle of France, it is, in any case, certain that the 1er, 3e, 4e, 6e and 7e GRDI were allocated these vehicles. The AMR ZT2 and ZT3, therefore, took part in the Battle of France in May-June 1940.


Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Les kits de Minitracks : AMT 35 ZT2 tourelle APX 5 canon de 25mm

Les kits de Minitracks : AMT 35 ZT2 tourelle APX 5 canon de 25mm

Maquette en résine à monter. Echelle : 1/72

Resin kit. Scale : 1/72