Les kits de Minitracks : Voiture de commandement Renault YS 1

Nouveau

Maquette en résine à monter. Echelle : 1/72

Resin kit. Scale : 1/72

Contient les pièces pour faire les versions infanterie, artillerie, cavalerie et chars.

Optionals pieces for artillery, cavalery, infantery and tank version.

Plus de détails

3 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

21,95 €

Fiche technique

Compositions Vendu avec une figurine et une planche de décals. 1 figure & décals included
Styles Ne convient pas aux enfants de moins de 15 ans - No suitable for ages under 15
Propriétés Contient des petites pièces pouvant être facilement ingérées - Contains small resin parts

En savoir plus

En 1932, Renault a develloppé hors programme une voiture légère de transport de personnel sur son châssis d’AMR 33, mais le projet ne débouchera pas. L’idée est reprise en 1934 et suite à la demande du conseil consultatif de l’armement, le marché 218 D/P du 10 avril 1934 portant sur 10 voitures de reconnaissance tout terrains blindées est passé. Il est précisé que ces véhicules devront répondre aux spécifications du programme des voitures de reconnaissance de commandement et de liaison blindées de 1931. La livraison aurait du intervenir en décembre 1934, mais les spécifications des différentes installations radios ne sont pas fixées dans le détail et les engins ne seront livrés qu’en décembre 1937 et envoyés aux corps de troupes avec les équipements radios qu’au printemps 1938. Les dix voitures sont affectées comme suit : 4 voitures pour la cavalerie (un poste ER26 ter et un ER29), 2 pour l’infanterie et 2 pour l’artillerie (un poste ER26 ter et un ER15) et 2 pour les chars (un poste ER51 modèle 1935 et un R15). On peut d’ailleurs distinguer certain types entre eux grâce aux différentes antennes radios. Dès 1936, l’artillerie comprends l’intérêt d’un tel véhicule s’il est équipé d’instrument d’optique appropriés pour la préparation et le réglage des tirs. Dénommé YS2 ce nouveau véhicule doit être équipé d’un poste ER26 ter et d’un R14 ainsi que d’un poste téléphonique pour les liaisons filaires. Il doit recevoir en outre pour la partie topographique un télémètre d’artillerie, une longue vue binoculaire, un gionomètre boussole et une planchette topographique avec pied pliant. Une tourelle avec des excroissance tronconiques recevra le télémètre et les instruments d’optique. L’unique engin fabriqué sera envoyé au 309ème RATT pour être testé puis il sera versé au 71ème RA de la 2ème DLM durant la frôle de guerre. En 1940, les Renault YS n’ont pas laissé une grande trace de leurs actions. Les châssis sont surchargés et les utilisateurs n’ont qu’une confiance limité dans ces engins. Ainsi l’YS de commandement du 19ème BCC ne sera utilisé qu’à l’arrière.

In1932, renault as a private venture a light personnel transport on its own AMR33 chassis, to no avail. The idea is rejuvenated in 1934 and, following a demand emanating from the Armament Consultative Council, the 218 D/P procurement order is passed on 10 April 1934 for 10 reconaissance all terrain armoured cars. It is stated the vehicles are to fit the specification of the 1931 program for command and liaison armoured cars. The delivery ought to have taken place in december 1934 but the exact specifications of the scheduled radio sets late so the cars were only delivered in December 1937 without them, and the fully equipped cars handed to the troops in spring 1938. The 10 cars are allocated thus : 4 to the cavalry (with one ER26 ter and one ER29 radios sets), 2 to the infantry and 2 for the artillery (one ER26 ter and one ER15) and 2 for the tanks units (one ER51 modèle 1935 and one R15). This enbales telling the models apart as the antennas are different. As soon as 1936 the artillery understands the interest of such a vehicle when fitted with special optics as observation posts. Called YS 2 the new vehicle is to be fitted with one ER 26 ter and one R14 radio sets plus a telephone set for wire signal. It is also to get an artillery telemeter, long range binoculars, a goniometer-compass and a folding plot map. A truncated cupola with suitable extensions for the telemeter and the optics is adopted. The only vehicle made is sent to the 309ème RATT for tests before being deployed with 71ème RA (2ème DLM) during the phoney war. In 1940, the Renault YS left near no traces of their use. The chassis is quite overloaded and the users have no great faith in their mounts, for instance the command car of 19ème BCC was deployed only in the second lines.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Les kits de Minitracks : Voiture de commandement Renault YS 1

Les kits de Minitracks : Voiture de commandement Renault YS 1

Maquette en résine à monter. Echelle : 1/72

Resin kit. Scale : 1/72

Contient les pièces pour faire les versions infanterie, artillerie, cavalerie et chars.

Optionals pieces for artillery, cavalery, infantery and tank version.